Comment trouver et choisir son psy ?

Passé le moment où on se décide à « consulter », « voir quelqu’un », il faut ensuite se décider et « choisir un psy ».

Exercice difficile, on se tourne ou non vers ses proches, son médecin; on écoute une conversation, on n’ose pas forcément demander…

Et puis se pose la question de la différenciation entre les psy:
Psychiatre ? Psychologue ? Psychanalyste ? Psychothérapeute ? Sans compter les spécialités de certains (du travail, cliniciens, cognitifs…).

Un charabia qui rend la quête plus complexe encore. Alors comment choisir et trouver son psy ???

Alors essayons de faire simple:

 

 

UN PSYCHIATRE: UN MÉDECIN SPÉCIALISE EN SANTE MENTALE

Il exerce essentiellement en psychiatrie.
Spécialiste de la psychopathologie (étude scientifique et clinique des troubles psychiques), il diagnostique, traite et tente de prévenir la souffrance psychique et les maladies mentales.

Dans certains pays, par décret, il est psychothérapeute, et il peut pratiquer à titre complémentaire ou exclusif. C’est un spécialiste en psychopathologie et en psychopharmacologie. Le médecin psychiatre est un spécialiste de la prescription des médicaments psychotropes, et il a accès à la prescription d’examens complémentaires (IRM, prise de sang), d’arrêts de travail ou de certificats.

Les psychiatres peuvent pratiquer la psychothérapie selon diverses méthodes et selon leur formation.
En France, le psychiatre peut acquérir une compétence ou une hyperspécialisation reconnue par l’ordre des médecins dans le traitement des enfants et adolescents (pédopsychiatrie), l’addictologie ou encore dans celui des personnes âgées(gérontopsychiatrie).

Pour en savoir plus

UN PSYCHOLOGUE: UN PROFESSIONNEL DE LA PSYCHOLOGIE 

Le psychologue, le plus souvent spécialisé dans un courant scientifique spécifique, est un professionnel du fonctionnement psychique et des psychopathologies, du comportement humain, de la cognition, de la personnalité ou même des relations interpersonnelles (couple, familles, travail…).

Il intervient dans tous les domaines de la société (éducation, santé, médico-social, justice, travail, sport, etc.) avec pour objectif de préserver, évaluer, maintenir ou améliorer le bien-être, l’état psychique parfois plus spécifiquement cognitif ou encore la qualité de vie de l’individu  (de la santé psychique, le développement des capacités, l’intégration sociale).

Les spécialisations sont essentiellement connues sous les appellations de psychologie clinique (aider le patient à se défaire de ses souffrances psychiques), psychologie cognitive (intervention via les processus mentaux tels que la pensée, la perception, la mémoire et l’apprentissage), psychologie du développement (étudie essentiellement les changements dans le fonctionnement social, cognitif et affectif de la personne au cours de sa vie), psychologie du travail et des organisations (branche de la psychologie qui s’intéresse à l’organisation technique et scientifique du travail et aux problèmes humains au sein d’une organisation pour améliorer la production de celle-ci), orientation professionnelle, etc.

Découvrez ma méthode et mes pratiques de psychologue à Lyon – Brotteaux  et à Marcy l’Etoile – CPOL

Le psychologue utilise des méthodes d’intervention spécifiques basées sur des approches théoriques variées en lien avec les spécialisations choisies et sa formation.

Pour en savoir plus

UN PSYCHANALYSTE: APPROCHE THÉORIQUE ET ANALYSE 

La psychanalyse est une approche théorique et thérapeutique basée sur la pensée du médecin autrichien Sigmund Freud. Un concept central de la psychanalyse est celui d’inconscient .

En séances d’analyse, les difficultés présentes sont conçues comme ayant leurs origines dans les conflits irrésolus de l’enfance. La méthode analytique classique consiste à interpréter le discours (où la libre association est importante) pour prendre conscience de l’influence des conflits inconscients sur les fonctionnements actuels afin de s’en dégager.

Pour en savoir plus

UN PSYCHOTHÉRAPEUTE: UN PROFESSIONNEL RÉGLEMENTE

Jusqu’à peu, en France, le titre de psychothérapeute ne faisait l’objet d’aucune réglementation et tout un chacun pouvait donc s’en prévaloir sans formation ni contrôle de l’activité.

Le décret du 20 mai 2010 (Décret du 20 mai 2010 no 2010-534, JORF no 0117 du 22 mai 2010 page 9448) définit et encadre le titre de psychothérapeute (validation d’un cycle de spécialisation théorique et pratique en psychopathologie effectué après des études universitaires de médecine (doctorat de médecine), de psychologie (M2 de psychologie) ou de psychanalyse (M2 de psychanalyse)).

Il constitue un titre commun partagé par des professionnels issus de formations distinctes et complémentaires. Les psychothérapeutes sont inscrits au registre ADELI qui regroupe l’ensemble des professionnels de santé, ils exercent sous la surveillance de l’agence régionale de santé dont ils dépendent et un registre des psychothérapeutes peut être consulté en préfecture.

Pour en savoir plus