EMDR et psychologue Lyon

L’EMDR, c’est quoi ?

Les initiales EMDR signifient en anglais Eyes Movements Desensitization and Reprocessing ou, en français: Désensibilisation et retraitement par mouvements oculaires.
Pratique conçue en 1989 par Francine Shapiro, les études scientifiques ont largement prouvé son efficacité.

Avec l’EMDR, il s’agit de faciliter le retraitement d’informations stockées dans la mémoire grâce une stimulation sensorielle bi-alternée (gauche-droite) qui se pratique par des mouvements oculaires.

L’EMDR, c’est simplement lorsque le thérapeute effectue un mouvement de gauche à droite, avec les doigts, devant le regard du patient qui les suit.

Ces mouvements oculaires ne sont pas sans rappeler ceux effectués, durant les rêves (phase paradoxale du sommeil).
C’est le moment où l’activité cérébrale faciliterait une sorte de mise à jour du cerveau durant le sommeil.
Ne dit on pas que la nuit porte conseil ?

Une méthode validée scientifiquement

D’abord majoriatirement utilisée auprès de personnes souffrant de troubles de stress post-traumatiques (après des guerres, attentats etc.), cette méthode est de plus en plus adaptée pour traumas appelés petits traumas ou chocs émotionnels  (appelés « traumas petit t »). Même si l’intensité est jugée moins forte, les effets négatifs de l’expérience de vie perturbante causent des effets aussi délétères et s’ancrent dans la mémoire.

Il est ainsi possible, grâce à ces stimulations bilatérales alternées (les mouvements oculaires), de « purger » cette mémoire traumatisée.

Il ne s’agit pas d’hypnose mais bien d’une méthode thérapeutique car le psychologue va accompagner le patient dans ce « nettoyage » facilité par des associations d’idées, d’images, de perceptions.
L’évolution de cette élaboration tend vers un processus positif de qualité.

Ainsi, le trauma s’évacue et laisse place à des sentiments positifs de la situation passée. Le patient va pouvoir penser son ancienne expérience sans en souffrir. Il pourra même s’en rappeler sans ressentir de tristesse, gêne ou douleurs. 

Un protocole à suivre

Une séance d’EMDR ne s’improvise pas.
Elle se construit, avec le patient. Comme un costume sur-mesure, une problématique particulière est choisie par le patient mais accompagné du praticien en EMDR.
Afin de sécuriser cette pratique, on suivra alors un protocole en 8 étapes, contrôlées par le praticien. Il doit être formé et certifié par des organismes compétents et reconnus.
L’institut Français d’EMDR est un des centres internationaux qui octroie cette habilitation. 

 

Pour en savoir plus sur le sujet et les études scientifiques

La méthode EMDR s’intègre parfaitement dans une dynamique thérapeutique classique où la parole prime.

Elle est un moyen de faire progresser la thérapie quand les souvenirs, les émotions sont comme empêchés, bloqués et douloureux.