EMDR et traumatismes

Les traumatismes: des chocs émotionnels à densités variables ?

La définition commune des  chocs émotionnels correspond le plus souvent à un traumatisme.
On imagine surtout un accident, un attentat, une agression.
Dans ce cas, on parlera de grand trauma (ou grand T).

Pourtant, chacun peut être amené à connaître un ou des traumatismes  considérés comme moins importants dans son histoire.                            Les conséquences peuvent être des troubles de stress post-traumatiques.

Que ce soit une rupture amoureuse, un licenciement, un déménagement ou la séparation géographique d’un proche… (la liste n’est pas exhaustive), ces moments douloureux se figent dans la mémoire et laissent des traces.
Il s’agit alors de ce que l’on appelle « petit trauma » (ou petit t) ou chocs émotionnels.

Ces traumatismes n’ont rien d’insignifiant.

La prise en charge thérapeutique est un moyen d’évacuer ces différents ressentis.
Au cours de cette dernière, s’effectue comme une mise à distance, un « rangement » dans un autre espace psychique.
Ce passage rend l’évocation du souvenir moins douloureuse voire totalement indolore.

Selon la gravité et la profondeur du trauma, la prise en charge thérapeutique va s’orienter d’elle-même vers un travail de ré-élaboration du souvenir passé.
Il sera reparlé, repensé (et pansé) pour devenir une cicatrice (et non plus une plaie).
Au cours de la thérapie, l’apport de la psychologie positive permet de comprendre où s’est figé le traumatisme puis d’en évaluer l’impact sur le quotidien.
Enfin, dans le cadre de l’alliance thérapeutique patient-psychologue, un ensemble de clés, de pistes et de solutions facilitera son « dépassement ».

 

Il est possible que des séances d’EMDR soient proposées.
Avec l’accord du patient, et via un protocole de qualité, validé par des études scientifiques, ces séances font émerger du positif après un vécu traumatique.
Le patient garde le contrôle et peut, à tout moment, choisir d’arrêter.

Pour en savoir plus: une émission d’échanges sur la prise en charge des traumatismes